Cour d’Assises de la Gironde : « La jeunesse est un moment de folie, de rêves et de bêtise. »

Cette pensée de Flaubert pourrait résumer à elle seule ce long dossier qui s’est achevé devant la Cour d’Assises de la Gironde.

Le Cabinet VALLIES AVOCAT avait réussi à faire sortir de détention provisoire l’un des jeunes « braqueurs » très rapidement. Ayant reconnu les faits, il avait été mis en accusation devant la Cour d’Assises 5 ans plus tard, ce qui présageait un retour en détention, les peines fermes prononcées par cette juridiction étant immédiatement mises à exécution.

Après trois jours d’un procès plein d’émotions, notre client exécutera finalement une peine de 2 ans de prison sur les 5 ans requis par l’accusation et les 20 ans encourus.

Il faut s’en réjouir car si « la jeunesse n’a pas toujours raison, la société qui la méconnait et qui la frappe fort, elle, se trompe toujours ! »

Le travail du Cabinet ne s’arrête pas là pour autant. Nous suivrons ce jeune homme en détention et favoriserons sa réinsertion rapide.

Pour l’heure, le Cabinet VALLIES AVOCAT repart d’ores et déjà devant la Cour d’Assises de la Gironde dans une affaire de meurtre et dans laquelle il défend, cette fois-ci, une victime, partie civile, une sœur de la disparue.